Alerte Discrimination : une appli pour dénoncer les situations de racisme ou xénophobie

Une nouvelle application créée par l’Organisation Red Acoge vous permet d’informer par téléphone mobile de tout type de discrimination que vous ayez subie ou dont vous soyez témoin.

« Alerte Discrimination » est une expérience que vous pourrez découvrir lors du IIe Forum mondial sur les violences urbaines et l’éducation pour la cohabitation et la paix qui se tiendra du 5 au 8 novembre à Matadero Madrid. Vous pouvez déjà vous inscrire

Si vous avez un téléphone mobile et que vous êtes témoin ou victime d’une discrimination pour une quelconque raison, vous pouvez désormais le faire savoir en deux clics seulement grâce à une innovante application pour dispositifs Android ou iOS, que vous pouvez télécharger gratuitement.

Red Acoge a créé cette appli pionnière afin que vous puissiez informer à tout moment d’une situation de discrimination raciale qui sans cela resterait invisible. Avant de déposer une plainte dans un commissariat de police, vous pouvez utiliser cette application, disponible en espagnol, anglais, français et arabe, qui comprend la nouveauté de pouvoir dénoncer plusieurs circonstances aggravantes ou motifs à la fois.

« Alerte Discrimination » est une expérience que vous pourrez découvrir lors du IIe Forum mondial sur les violences urbaines et l’éducation pour la cohabitation et la paix qui se tiendra à Madrid du 5 au 8 novembre à Matadero Madrid. Vous pouvez déjà vous inscrire.

Comment l’appli « Alerte Discrimination » fonctionne-t-elle ? Comment les plaintes sont-elles traitées ?

C’est très simple : il vous suffit de répondre à quelques brèves questions, de sorte que, si vous le souhaitez, une fois la plainte enregistrée, vous pourrez demander un conseil juridique via le même dispositif et Red Acoge vous contactera.

À l’heure actuelle, l’application compte déjà 150 téléchargements actifs environ et plus de 100 cas de discrimination ont été enregistrés depuis sa création en novembre 2017, certains de discrimination multiple. Parmi ces plaintes, on peut citer des situations plus fréquentes qu’on ne le croit, comme le cas d’une mère de nationalité marocaine qui explique que sa fille de 12 ans a été victime de commentaires de ses camarades qui l’ont traitée de « terroriste » ou lui ont lancé des phrases du genre « tu aimes l’odeur de mort » ou « tu vas lancer des bombes ».

Cette application a également recueilli des témoignages de victimes de nationalité camerounaise ou marocaine à la recherche d’un logement en location qui ont obtenu de la part des propriétaires des réponses du genre « nous ne louons pas à des migrants » ou « en principe nous ne souhaitons pas louer à ce type de personnes », qui fut la réponse donnée à l’amie espagnole d’une personne étrangère par le propriétaire d’un logement à louer.

Red Acoge est une fédération de 18 organisations réparties sur tout le territoire national qui travaille depuis 1991 pour promouvoir les droits des personnes migrantes et réfugiées. En plus de cette application, la première pour mobile de ce type, la campagne #LeRacismeEstUnFake… ou pas ? a également été lancée, qui vise à faire connaître le problème qui existe en Espagne sur la discrimination raciale ou son faible taux de dénonciation, étant donné que de nombreuses discriminations dont sont victimes des personnes du fait de leur ethnie ou lieu d’origine relèvent du domaine privé, comme dans le cas de l’accès au logement, à l’emploi ou aux lieux publics. Un fait qui peut être perçu à tort comme des faits naturels du quotidien et, par conséquent, non susceptibles d’être dénoncés.

« Alerte Discrimination » sera l’une des principales expériences parmi les 300 expériences qui participeront au IIe Forum mondial sur les violences urbaines et l’éducation pour la cohabitation et la paix lors de la séance plénière 7 sur le racisme et la xénophobie.

Madrid accueille cette année encore le principal forum à l’échelle mondiale sur la paix, qui réunira des expériences du monde entier. La capitale deviendra un lieu de rencontre entre les leaders locaux, les organismes et les réseaux internationaux, l’académie, l’ONGD et la société civile destiné à ouvrir un processus conjoint de débat, de réflexion et de construction de solutions qui promeuvent des environnements urbains capables d’enrayer les expressions de violence.

Vous pouvez télécharger l’application et obtenir plus d’informations ici.