Aperçu des participants au IIe Forum mondial sur les violences urbaines : prix Nobel, youtubers, militants, universitaires, représentants des pouvoirs locaux…

Madrid, 24 octobre 2018. Le IIe Forum sur les violences urbaines et l’éducation pour la coexistence et la paix débutera le 5 novembre prochain avec un programme qui comptera sur la participation de personnalités importantes, impliquées dans la réalisation d’un monde meilleur sous différents angles, perspectives et positions.

Des lauréats du prix Nobel de la paix tels que Ouied Bouchamaoui, des maires comme Ada Colau (Barcelone) et Phillipe Saurel (Montpellier), des youtubers comme « Soy una pringada » (Esty Quesada), des universitaires comme Doris Somer (professeur à l’université de Harvard), des secrétaires d’État comme Soledad Murillo et des militants comme Beatrice Finh (directrice de la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires, organisation qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2017) font partie de la longue liste de personnalités qui, du 5 au 8 novembre, partageront leurs expériences  à l’espace Matadero de Madrid.

Voici un aperçu des principaux visages que vous pourrez croiser lors du IIe Forum mondial sur les violences urbaines et l’éducation pour la coexistence et la paix :

1- Ada Colau (Barcelona, 1974): maire de Barcelone depuis 2015. Avant de se lancer dans la politique, elle était une activiste de premier plan dans la lutte pour le droit à un logement digne et l’une des fondatrice de la Plateforme des victimes du crédit hypothécaire (PAH)..


2- Liv Torres (Noruega, 1961): directrice du Centre Nobel de la paix à Oslo depuis 2016. Chercheuse sur les questions syndicales, les marchés du travail, le développement et la démocratisation. Elle a également été secrétaire générale du Norwegian People’s Aid.


3- Ouied Bouchamaoui (Túnez, 1961): il a intégré le quartet du dialogue national tunisien, une association d’organisations qui a joué un rôle central dans les tentatives de construction d’une démocratie pluraliste en Tunisie après la révolution de 2011, et qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2015.


4- Soledad Murillo (Madrid, 1956): secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes depuis 2018. Entre 2009 et 2013, elle a notamment fait partie du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) des Nations Unies.


5- Celestine Ketcha Epse Courtés (Camerún, 1964) : maire de Bangangté (Cameroun) et présidente du Réseau des femmes élues locales d’Afrique (REFELA). Elle a fait de la réalisation de l’égalité par la promotion de l’éducation, principalement des femmes, l’une de ses priorités.


6- Beatrice Fihn (Suecia, 1982): directrice de la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN en anglais), organisation qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2017.


7- Antoine Gebara (Líbano): maire de Jdeideh (Liban) et vice-président du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme, une organisation composée de 27 États membres de l’Union européenne et du bassin méditerranéen, ainsi que d’organisations non gouvernementales.


8- Juan Mari Aburto Rique (Bilbao, 1961): maire de Bilbao depuis 2015. Sur son site web, il se définit comme une personne dotée d’une « foi chrétienne profonde » et faisant preuve d’un « engagement social, d’une vocation pour le service public » et d’une « dévotion pour la famille ».


9- Estíbaliz Quesada (conocida también como ‘Soy una pringada’) (Barakaldo, 1994): jeune youtubeuse espagnole, célèbre pour sa série contre-culturelle et critique.


10- Fabiana Goyeneche (Montevideo): directrice du développement social de la municipalité de Montevideo. Dans le cadre de son activisme au sein du mouvement social, elle a partagé des espaces avec des mouvements de participation sociale du Mercosur, soutenu des rencontres de jeunes handicapés et encouragé des initiatives pour l’égalité des genres et la diversité sexuelle.


11- Chenta Tsai (conocido com Putochinomaricón) (Madrid, 1991): jeune architecte, influencer et musicien qui gagne en popularité sur Internet avec ses chansons pop sur fond de revendications sociales.


12- Carlos Beristain (España): expert espagnol des droits de l’Homme et membre de la Commission de la vérité de Colombie. Il a également intégré le groupe interdisciplinaire d’experts indépendants (GIEI), un comité de juristes et de médecins menant des recherches parallèles sur les événements qui se sont déroulés dans la nuit du 26 au matin du 27 septembre 2014 dans la communauté d’Iguala (Guerrero, Mexique), où de jeunes étudiants ont été agressés et ont disparu.


13- Alejandro Solalinde (México, 1945): expert espagnol des droits de l’Homme et membre de la Commission de la vérité de Colombie. Il a également intégré le groupe interdisciplinaire d’experts indépendants (GIEI), un comité de juristes et de médecins menant des recherches parallèles sur les événements qui se sont déroulés dans la nuit du 26 au matin du 27 septembre 2014 dans la communauté d’Iguala (Guerrero, Mexique), où de jeunes étudiants ont été agressés et ont disparu.


14- Fernando Medina (Portugal, 1973): maire de Lisbonne depuis 2015. Il a assumé auparavant, en 2009, les fonctions de secrétaire d’État auprès du ministre de l’Industrie et de Développement, où il s’est consacré à la réforme de la sécurité sociale et du Code du travail, au salaire minimum national et à la coordination du programme New Opportunities.


15- Joan Ribó Canut (Manresa, 1947): maire de Valence depuis 2015.


16- Phillipe Saurel (Francia, 1957): maire de Montpellier depuis 2015.


17- Brittany Giroux Lane (Estados Unidos): directrice du programme local de Partenariat pour un gouvernement ouvert PGO (OGC en anglais). Son objectif principal est d’aider les gouvernements locaux des PGO et les organisations de la société civile à créer des plans d’action ambitieux pour mettre en œuvre le développement durable dans les villes.


18- Doris Somer (Estados Unidos, 1947): professeure de langues et de littérature romanes ainsi que d’études africaines et afro-américaines à l’université de Harvard. Elle est également directrice de la Cultural Agents Initiative (initiative des agents culturels) à Harvard et spécialiste de l’éducation dans les quartiers vulnérables.


19- Mary Jane Ortega (Filipinas): professeure de langues et de littérature romanes ainsi que d’études africaines et afro-américaines à l’université de Harvard. Elle est également directrice de la Cultural Agents Initiative (initiative des agents culturels) à Harvard et spécialiste de l’éducation dans les quartiers vulnérables.


20- Johan Galtung (Noruega, 1930): sociologue et mathématicien, il a fondé le premier institut de recherche sur la paix. Il a reçu le prix Nobel alternatif en 1987 et le prix Gandhi en 1993.


21- Federico Mayor Zaragoza (Barcelona, Spain, 1934): directeur général de l’UNESCO entre 1987 et 1999, ancien ministre de l’Éducation et des Sciences d’Espagne (1981-1982) et ex-député du Parlement européen (1987). Il préside la Fondation Culture de Paix.


22- Rebeca Grynspan (Costa Rica, 1955): secrétaire générale du Secrétariat général ibéro-américain (SEGIB) depuis 2014, elle a été secrétaire générale adjointe des Nations Unies et administratrice associée du programme des Nations Unies pour le développement et vice-présidente du Costa Rica de 1994 à 1998.