Capitale de la Paix n’est pas seulement une idée. C’est une vocation, un signe d’identité que Madrid veut accoler à son nom. C’est également le concept appelé à accueillir toutes les initiatives qui vont être chaleureusement encouragées non seulement par les institutions mais encore par les habitants madrilènes, sous l’égide des responsables de cette ville.

Capitale de la Paix c’est une stratégie qui devient chaque jour plus nécessaire de loger dans toutes et chacune des décisions qui seront prises non seulement à Madrid mais aussi dans les autres agglomérations. Les villes constituent la scène sur laquelle la violence interpersonnelle s’exprime sous de nombreuses formes. L’augmentation de la population citadine qui va se produire au cours de la première moitié de ce siècle – l’on prévoit qu’en 2050 70% de la population mondiale habitera dans les villes-  rend nécessaire la mise en place de mesures et d’initiatives. Il est évident que les Gouvernements locaux ne sont pas en mesure de mener eux seuls cette mission mais il est certain qu’ils ont leur mot à dire pour qu’elle réussisse. Plus encore, les élus municipaux, qui sont les représentants les plus proches des citadins, peuvent faire beaucoup dans le cadre de leurs compétences. Et en plus, ils en ont bien l’intention.

Le Forum est la première initiative entreprise par la Mairie de Madrid sous le slogan de Capitale de la Paix. C’est le résultat d’une alliance nouée entre des maires, qui tiennent à témoigner de leur reconnaissance aux autres institutions, organisations et entités qui ont adhéré très rapidement à cette initiative sociale pour la mener à bien. D’ailleurs, il est un fait que le Forum se veut un espace ouvert, dans lequel les apports et la participation de tous sont bienvenus. La rapidité de la réponse institutionnelle et sociale démontre que non seulement il faut agir mais encore qu’il y a une réelle volonté et une forte envie de le faire.

Télécharger ici le dossier