Carlos Augusto Abicalil
(Brésil)
Directeur général de l’éducation, de la science et de la culture près le Secrétariat général de l’Organisation des États ibéro-américains pour l’éducation, la science et la culture (OEI)

Abicalil ha sido viceministro de Derechos Humanos de Brasil. Graduado en Filosofía, Historia y Sociología, posgraduado en Historia Contemporánea, con maestría en Educación por la Universidad de Brasilia, tiene experiencia en el área de políticas públicas y derecho a la educación, con énfasis en Derechos Especiales, actuando principalmente en los siguientes temas: las directrices y bases legislativas, política educativa, formación de docentes, educación básica y educación nacional.  En su labor como docente ha sido director de la Escuela Estatal Antonio Cristino Cortés en Barra do Garças en el interior del estado de Mato Grosso (Brasil) y además ha sido presidente de la Confederación Nacional de Trabajadores de la Educación y Secretario de Articulación de Sistemas de Enseñanza del Ministerio de Educación de su país.

Juan Mari Aburto (Maire de Bilbao. Espagne)

Séance plénière « Education, valeurs et talents pour la paix” Jour: vendredi, 21 avril Heure: 11:30 h.

Juan Mari Aburto est maire de Bilbao, une ville qui a vécu au cours des dernières années l’une des transformations urbaines les plus innovantes du point de vue socio-économique et culturel, notamment grâce à l’inauguration du musée Guggenheim Bilbao. Avocat de profession, spécialisé en droit économique et en évaluation des politiques publiques, il possède une solide expérience dans la politique et la gestion, ayant occupé divers postes dans le Gouvernement basque. Son engagement social et sa vocation de service public l’ont amené à exercer des fonctions liées aux politiques sociales. Il a été ainsi désigné au poste de Conseiller pour l’emploi et les politiques sociales au sein du Gouvernement basque ou bien encore Député foral pour l’action sociale. Il a également exercé des fonctions importantes au sein du Conseil de sécurité quand la violence terroriste sévissait encore au Pays Basque. Parmi les défis les plus importants qu’il s’est fixé en tant que maire de Bilbao se trouvent la création d’emploi, la dynamisation de l’activité économique et faire de Bilbao une ville attrayante et accueillante au niveau international.

Rommel C. Arnado
Maire de Kauswagan, Lanao del Norte. Mindanao. Philippines

Maire de Kauswagan Lanao del Norte depuis 2010, il a réussi à faire de cette commune, déchirée par la guerre, un havre de paix dans l’île de Mindanao. Son principal pari au cours de son mandat a été de lier la consolidation de la paix au développement socio-économique de la zone. Son programme, intitulé « Bas les armes et retour à la ferme, marcher sur les sentiers pacifiques ou encore l’expérience de Kauswagan », aborde la démobilisation des combattants rebelles sous une optique intégrale, en leur fournissant un nouveau mode de vie, l’agriculture organique, de sorte à ce qu’ils puissent se réintégrer à la société civile.  Arnaldo a reçu beaucoup de prix au titre de cette politique. Le dernier en date a été le CGLU Global Peaceprize, qui lui a été décerné en novembre dernier à Bogota (Colombie), à l’occasion du sommet des Villes et gouvernements locaux unis (CGLU). C’est ainsi que l’agriculture écologique est devenue un enjeu prioritaire pour les paysans de Kauswagan car elle favorise la croissance de l’économie et a réduit de 38% la pauvreté (79% de la population vivait dans l’indigence en 2008 ; en 2013, la proportion était tombée à 41%).

Jihen Ayed
(Présidente  de Tun’Act. Tunisie

Présidente de Tun’Act, la première organisation non-gouvernementale tunisienne, Mme Jihen Ayed a été nommée magistrate cette année. Fondée en 2012, Tun’Act  est une association apolitique consacrée à l’éducation civique et qui est née avec l’ambition de favoriser la participation des jeunes Tunisiens à la vie publique tunisienne et, par conséquent, à forger leur propre futur. Sa première initiative a abouti à la création du Parlement des jeunes Tunisiens, sur le modèle du Parlement européen des jeunes (PEJ). Mme Ayed préside également le Forum des jeunes Tunisiens, une plateforme qui rassemble 14 ONGD tunisiennes et qui vise à devenir le premier Conseil de la jeunesse en Tunisie, et qui est membre de la Communauté de jeunes leaders pour la lutte contre l’extrémisme et la violence.

José Belloch
(Alcalde de Vila-real. España)

Mesa sobre Violencia, Racismo y Xenofobia Formación Política y Paz en Bogotá”
Día: jueves, 20 de abril
Hora: 9.00 horas

Nacido en Vila-real en 1974. Licenciado en Derecho por la Universitat Jaume I. Máster de Responsabilidad Civil por la Universidad Carlos III de Madrid. Ha ejercido durante 12 años como abogado en su propia empresa. Su relación con el Ayuntamiento de Vila-real empieza en el año 2003, siendo ocho años concejal y portavoz del PSPV-PSOE. El 11 de junio de 2011 tomó posesión como Alcalde de Vila-real. Actualmente también es vicepresidente de la Federación Valenciana de Municipios y Provincias y diputado en las Cortes Valencianas.

Manuela Carmena Castrillo
Maire de Madrid

C’est elle qui, avec Anne Hidalgo, maire de Paris, a lancé ce Forum mondial. Magistrate du siège. En 1965, après avoir obtenu sa maîtrise en droit à l’université Complutense de Madrid, elle fonde un cabinet d’avocats spécialisés en droit du travail dans la rue d’Atocha (Madrid). En janvier 1997, deux années après la mort de Franco, des terroristes d’extrême-droite prennent d’assaut le cabinet et y assassinent plusieurs de ses confrères. Cet attentat soulève l’émoi des Espagnols.  Mme Carmena plaide pour les ouvriers et les prisonniers politiques pendant la dictature franquiste. Par la suite, elle siège au sein du Conseil national de la magistrature espagnole puis est nommée déléguée au Pays Basque. Elle a également été juge-doyenne de Madrid et juge de l’application des peines. Elle a représenté l’Espagne au sein du Groupe de travail sur la détention arbitraire près les Nations unies. En 2015, elle remporte les primaires du parti Ahora Madrid pour concourir aux élections municipales. Elle est investie maire de Madrid à la majorité absolue des suffrages, suite à un accord conclu entre Ahora Madrid et les 9 conseilllers municipaux du PSOE madrilène.

 

Mariela Castro Espín (Cuba)

Table ronde sur l’homophobie, la transphobie et la biphobiea Jour: Jeudi 20 avril Heure: 09:00 h.

Mariela Castro Espín est la Directrice du Centre national d’éducation sexuelle cubain (CENESEX). Elle préside la Commission nationale pour le suivi intégral des personnes transsexuelles et dirige la revue spécialisée « Sexología y Sociedad ». Diplômée en psychologie et en pédagogie, elle est également docteure en sociologie. Elle a consacré une grande partie de sa carrière à défendre les droits des  personnes transsexuelles et à combattre l’homophobie et la transphobie. Elle a écrit 9 livres, dont l’un traitant de la transsexualité à La Havane. La Société pour l’étude scientifique de la sexualité lui a décerné le Prix au service public et le Conseil mondial de l’académie universitaire lui a décerné le Prix Eureka à l’excellence académique. Elle fait partie actuellement du Comité national de la Fédération des femmes cubaines et siège en tant que députée à l’Assemblée nationale du pouvoir populaire cubain. Elle fait partie également de la High Level Task Force, composée de 25 personnes, de la Conférence internationale des Nations Unies sur la population et le développement.

Pedro del Cura
(Maire de Rivas Vaciamadrid. Madrid. Espagne)

Pedro del Cura Sánchez  est maire depuis 2014 de Rivas-Vaciamadrid, commune située dans la banlieue de Madrid et dans laquelle il habite depuis son enfance.  L’année suivante, en 2015, il a été confirmé au poste de maire par le conseil municipal, après avoir remporté les élections en tant que chef de liste du parti local Somos Rivas, en coalition avec les partis Izquierda Unida et Equo de Rivas. Diplômé en pédagogie à l’Universidad Nacional de Educación a Distancia (UNED), titulaire d’un master universitaire de psychologie du travail et des organisations à l’université Complutense de Madrid, il a entamé sa carrière politique en 2003, lorsqu’il a été nommé responsable municipal pour l’enfance et la jeunesse. Lors de la législature suivante, de 2007 à 2011, il a été nommé maire vice-adjoint, en charge des politiques sociales, et par conséquent a dirigé les services pour l’éducation, la jeunesse et l’enfance, l’assistance sociale, l’immigration, l’égalité et l’intégration sociale. Par la suite, jusqu’à sa date de nomination au poste de maire, Pedro del Cura  a été le premier adjoint au maire et responsable des politiques d’action sociale, d’égalité et de participation ainsi que des services pour l’éducation, la jeunesse et l’enfance, la participation citoyenne et la coopération.

Mónica Diniz
(Responsible de Prevención, Seguridad y Relaciones Internacionales de la Policía Municipal de Lisboa. Portugal)

Sesión Plenaria sobre Convivencia Pacifica
Día: jueves, 20 de abril
Hora: 17.00 horas

Monica Diniz es una socióloga, responsable de la Unidad de Prevención, Seguridad y Relaciones Internacionales de la Policía Municipal de Lisboa (LMP). Master en Sociología y Planificación, tiene una amplia experiencia profesional  en la coordinación de proyectos  de prevención del consumo de drogas y de comportamientos de riesgo entre  los jóvenes.   Lleva trabajando en la LMP desde 2008 con importantes responsabilidades en la relación policía-comunidad y en cooperación internacional sobre seguridad urbana, con un enfoque puesto principalmente en la prevención del delito, la mejora de la relación entre la policía y los ciudadanos y la  capacidad de la comunidad para crear entornos más seguros. Ha trabajado también en  la transferencia metodológica y difusión del modelo policial implantado en Lisboa, tanto en el contexto nacional portugués como internacional. Participa en proyectos en el campo de la  prevención del crimen a través del diseño urbano y la planificación, violencia doméstica y de género y mediación intercultural.

Golda El-Khoury
(Directora de la Sección de Inclusión y Derechos en el Sector de Ciencias Sociales y Humanas de la UNESCO. Francia)

Mesa sobre Violencia por Racismo y Xenofobia
Día: jueves, 20 de abril
Hora: 9.00 horas

Golda El-Khoury dirige la Sección de Inclusión y Derechos en el Sector de Ciencias Sociales y Humanas en la sede de la UNESCO en París, y coordina los programas de UNESCO en materia de inclusión social y derechos humanos, cubriendo temas como igualdad de género, migración, inclusión urbana, lucha contra la discriminación y  erradicación de la pobreza. Es también secretaria de la Coalición UNESCO de Ciudades Inclusivas y Sostenibles (ICCAR). Anteriormente, dirigió la Sección de Juventud, Deporte y Educación Física. Antes de entrar a formar parte del equipo de la UNESCO, fue la primera consejera regional de UNICEF en materia de Juventud en Oriente Medio y el Norte de África, con sede en Jordania. También fue directora de los programas de Save the Children en Indonesia, Jordana y el norte de Irak.

Golda El-Khoury obtuvo un master en Género y Desarrollo en el Instituto de Estudios de Desarrollo de la Universidad de Sussex y cursó estudios de filosofía en la Universidad Americana de Beirut y en la Universidad Libanesa.

Paula Farias Huanqui
(Chef de mission- Médecins sans frontières. Espagne)

Table ronde sur la « Violence sur les personnes déplacées ou réfugiées. Les villes-refuge »
Jour: vendredi 21 avril
Heure: 09.00 h.

En charge depuis 2015 des opérations de Médecins sans frontières (MSF) en Méditerranée (bateau Dignity I). Auparavant, de 2006 à 2010,  Mme Farias a présidé MSF Espagne. Docteur en médecine, spécialisée en médecine de famille et communautaire et en médecine tropicale, elle est l’auteur d’un Guide de soins de santé primaires aux populations migrantes. Elle a travaillé de 1998 à 2001 dans les expéditions maritimes de Greenpeace, comme par exemple l’Asia Toxic Tour à bord du Rainbow Warrior.  Un an plus tard, en 1999, elle a effectué sa première mission MSF, au Kosovo. Après cela, elle a participé à une quinzaine d’interventions urgentes dont certaines en tant que coordinatrice : séismes en Inde et en Iran, inondations au Mozambique, guerres en Afghanistan, en Irak, en Colombie et en Palestine ou famines en Angola, au Kenya et en RDC… Sa dernière mission s’est déroulée au Darfour. En 2011, elle a dirigé le projet Positive Generation, plaidoyer pour un futur sans SIDA. En 2012, elle a procédé à plusieurs évaluations externes pour le compte de MSF et elle a mené le projet Amis de Malik (VIH SIDA Zimbabwe). Classée trois fois au Top 100 des femmes battantes en Espagne (2011, 2012 et 2014). Fait partie actuellement du Top 100 des femmes honorables.

Carles Feixas
(Catedrático de Antropología Social. Universitat de Lleida)

Carles Feixa es doctor por la Universidad de Barcelona y Honoris Causa por la de Manizales (Colombia). Se ha especializado en el estudio de las culturas juveniles, llevando a cabo investigaciones sobre el terreno en Cataluña y México. También ha abordado temas como los movimientos sociales, las migraciones, la violencia, el deporte y las ciberculturas.

Ha sido investigador visitante en Roma, México, París, California en Berkeley, Buenos Aires, Santiago de Chile, Bogotá y Newcastle.

Entre sus libros se pueden destacar De jovenes, bandas y tribus (Barcelona, 1998; 4ª ed. 2008), Jovens na America Latina (São Paulo, 2004) y Global Youth? (London & New York, 2006). Ha sido asesor para políticas de juventud de Naciones Unidas y vicepresidente del comité sobre Sociología de la Juventud de la International Sociological Association.

Además, es padre de dos hijos y se ha comprometido en la transformación de algunas bandas latinas en organizaciones juveniles. Su ultimo artículo publicado es: Feixa, C. (2011). Past and present of adolescence in society. The ‘teen brain’ debate in perspective. Neuroscience & Biobehavioral Reviews, 35(8), 1634-1643

Rosa Ana Gallardo Campos
(Inspectora de  la Policía Municipal de Vila-real. España)

Presenta la experiencia Taller de Mediación Policial
Día: jueves, 20 de abril

Rosa Ana Gallardo, inspectora de la Policía Local de Vila-real, dirige y coordina la UMEPOL (Unidad de Mediación Policial) de este municipio de Castellón de la Plana. Licenciada en Filosofía y en Ciencias de la Educación por la Universidad de Valencia, tiene estudios de posgrado en Violencia Escolar y  Educación Vial y un master en Protección Civil y Gestión de Emergencias. Además es experta universitaria en Ciencias Policiales y Oficiales de Policía por la Universidad de Valencia y subdirectora de la Cátedra “Mediación Policial Ciutat de Vila-real”, suscrita con la Universidad Jaume I de Castellón.  Desde 2010 ejerce también la docencia en Mediación Policial en el IVASPE (Instituto Valenciano de Seguridad Pública y Emergencias) en todas las escalas y categorías.  Además ha firmado varias publicaciones sobre su especialidad. Entre ellos,  Mediación Policial: el manual para el cambio en la gestión de conflictos (2012); Mediación Policial: un oxímoron (2013); Mediación Policial: teoría para la gestión del conflicto (2014) y es coautora de Mediación Policial: la reflexión sobre la Reflexión.

Johan Galtung (Chercheur sur la paix et les conflits sociaux. Norvège)

Séance plénière: « Gouvernance pour la paix” Jour: jeudi, 20 avril Heure: 11:30 h.

Ce sociologue et mathématicien norvégien a fondé dès 1959 le premier institut consacré à la recherche de la paix puis, en 1964, le Journal of Peace Research. Collaborateur des Nations Unies, il a travaillé à de nombreuses dans les missions de médiation dans les conflits (Sri Lanka, Afghanistan, Caucase, Equateur) et dans l’enseignement (professeur-chercheur en irénologie à l’université d’Oslo et d’études sur la paix à l’université de Hawaï). Auteur d’une cinquantaine de livres et de plus d’un millier d’articles, Galtung  a créé des nouveaux concepts dans ce domaine, comme par exemple le  «Triangle de la violence», où il voit trois types de violence (la violence directe, physique ou verbale, celle structurelle, qui génére exclusion et misère, et celle culturelle, fondée sur des croyances justifiant les deux autres violences). Il est le créateur d’un autre concept important, celui de  « Paix négative versus paix positive», où il affirme que les périodes d’absence de conflit violent, (paix négative) ne sont pas assimilables à la paix absolue (paix positive). Dans ce sens, il affirme que la proclamation d’un cessez-le-feu doit constituer le point de départ pour que les gouvernements s’attellent vraiment à la tâche de parvenir à une paix qui aille au-delà de la simple fin des hostilités. Il a reçu, entre autres distinctions, le prix Nobel alternatif et le prix Gandhi.

Michele Gonçalves dos Ramos
(Investigadora asociada y coordinadora de Proyectos del Instituto Igarapé Río de Janeiro. Brasil)

Michele Gonçalves dos Ramos es investigadora asociada y coordinadora de proyectos del programa de seguridad ciudadana del Instituto Igarapé. Licenciada en Relaciones Internacionales por la Universidad de São Paulo (Brasil), hizo su maestría en Seguridad Internacional en Sciences Po (Francia), por la que obtuvo dos becas (Eiffel Excellence Scholarship y Émile Boutmy de Sciences Po). Michele ha trabajado en proyectos sobre educación y prevención de la violencia en la sede de la UNESCO, en la Oficina Internacional de Educación y en el Instituto Internacional de Planificación de la Educación (IIPE). También ha sido coordinadora académica en el campus euro-latinoamericano de Sciences Po.

 

Patricia Guerrero (Colombie)

Titre tbc Jour: Heure:

Docteure en droit spécialisée en droit pénal, elle a fondé la Ligue des femmes déplacées et gère l’un de ses projets les plus emblématiques, la Cité des femmes (Ciudad de las Mujeres), à Tubarco, en Colombie. La création de cette Cité obéissait à une stratégie, à savoir, d’après ses propres mots : « de résistance pacifique des femmes noires, indigènes et déplacées, des pauvres parmi les pauvres, et qui a prouvé à l’Etat que nous sommes capables d’agir ». L’objectif était de permettre à toutes ces femmes d’entreprendre une nouvelle vie dont elles tiendraient les rênes, afin qu’elles puissent se bâtir elles-mêmes un avenir dans un contexte de non-violence, de négociation et de solidarité. Aujourd’hui, la Cité des femmes accueille presque 500 femmes et leurs enfants. Le rôle joué par Mme Guerrero dans le litige stratégique engagé devant le Conseil constitutionnel colombien et la Commission internationale des droits de l’homme (CIDH) a amené le Conseil constitutionnel à définir des politiques publiques de suivi dont ont bénéficié plus de 600 femmes et à adopter des mesures provisoires qui ont permis à la CIDH de protéger toutes les femmes de l’organisation.

Rocío Gutiérrez Cely
(Secrétariat pour la paix et la culture civique à Cali, Colombie)

Table ronde sur la violence des bandes de jeunes 
Jour: jeudi, 20 avril
Heure: 09:00 h.

Mme Rocío Gutiérrez Cely  était, l’année dernière, consultante sur la paix auprès de la mairie de Cali. Elle dirige actuellement un nouvel organisme, le Secrétariat pour la paix et la culture civique, créé suite à un remaniement administratif mené par ladite mairie. Psychologue diplômée de l’université Javeriana de Cali et titulaire d’un master en psychanalyse et en santé mentale à l’Instituto de Altos Estudios Universitarios de Barcelone, Gutiérrez Cely a dirigé le groupe territorial de l’Agence colombienne pour la réintégration dans le Valle et le Cauca, un organisme ayant pour mission d’aider les groupes armés hors-la-loi qui ont déposé leurs armes à réintégrer la société civile colombienne. Par ailleurs, elle a travaillé pour l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans la rédaction du rapport CONPES sur la réintégration des ex-combattants et elle a été enseignante dans les universités ICESI, Javeriana et Católica de Pereira.

Eva Abu Halaweh
Jordanie
Directrice exécutive du Mizan Law Group for Human Rights

Mme Eva Abu Halaweh, de profession avocate, est l’une des fondatrices du Mizan Law Group for Human Rights, une association à but non-lucratif née en 1998 en Jordanie, créé sur l’initiative d’un groupe d’avocats. Sa trajectoire a toujours été liée à la défense des droits de l’homme. Elle mène plusieurs programmes lancés par le groupe, notamment pour la protection légale des victimes de violations des droits de l’homme, notamment les femmes, les enfants et les victimes de la torture. Elle procède tout d’abord à un travail sur le terrain avec elles puis, dans un deuxième temps, elle plaide leur cause devant les juridictions et les autorités publiques. Elle s’est fixée comme but de conformer la loi jordanienne aux critères internationaux en matière de droits de l’homme. Elle fait partie également de la Commission nationale jordanienne pour les femmes et au Comité de genre EuroMed (Euro Méditerranée droits). Elle a reçu le Prix franco-allemand des droits de l’homme et de l’État de droit 2016 et le Woman of Courage Award 2011, une distinction accordée par le Département d’État des États-Unis et qui récompense les femmes qui ont fait preuve de leadership, de courage et de sacrifice notamment dans la promotion des droits de la femme.

Anne Hidalgo
(Maire de Paris. France)

Séance plénière Villes de la paix
Jour: mercredi 19 avril – Heure: 16.30 h.
Table ronde sur la violence liée au terrorisme international
Jour: jeudi 20 avril – Heure: 15.00 h.

Espagnole de naissance, en 2014 Anne Hidalgo remporte en 2014 les élections municipales et devient ainsi la première femme à diriger la mairie de Paris. Depuis sa victoire, Mme Hidalgo s’est fixée comme priorités, pour bâtir le Paris de demain, l’inclusion sociale, le développement durable, la solidarité, la participation citoyenne et l’innovation. Son engagement se fait sentir également au niveau international. Elle organise à Paris le Sommet des élus locaux pour le climat (en décembre 2015, parallèlement au COP21), le Sommet sur l’inclusion, l’innovation et la résilience des villes (Cities for Life, Paris, 2016), avec le C40, l’initiative Women4climate (New-York, 2017) et un plan sur la qualité de l’air (Air’Volution, Paris, 2017). Elle est à l’origine également de ’Observatoire mondial pour la qualité de l’air (GUAPO), créé en partenariat avec d’autres villes et organisations internationales.

Diplômée en sciences sociales, inspectrice du travail et docteur en droit du travail et syndical, elle devient la première vice-présidente du grand Paris et, en 2016, la présidente de C40, un réseau de  90 grandes villes et métropoles engagées dans la lutte contre le changement climatique. Elle préside également l’Association internationale des maires francophones (AIMF), co-préside le Réseau mondial des villes et gouvernements locaux et régionaux (CGLU) et préside la Commission permanente du CGLU sur l’égalité des genres.

Emna Jeblaqui
(Directrice de l’Institut international pour le développement humain – IIDH- Tunisie)

Titre tbc
Jour:
Heure:

Professeur à la Faculté des lettres, des arts et des humanités à l’université de La Manouba, elle préside l’Institut international pour le développement humain (IiDH), une organisation émergente fondée en mai 2013 qui a lancé le plan d’action « Femmes pour la paix et la sécurité ». Experte près les Nations unies, elle a dirigé le centre de formation de la division contrats des Nations unies près l’Assemblée tunisienne et a été conseillère externe de l’Assemblée nationale constituante en matière de société civile, dialogue démocratique et médiation dans les périodes de conflit, basée sur des plateformes multipartis. Membre par ailleurs de plusieurs organismes de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme -LTDH (Bab Bhar Bureau, Club Unesco de Unis, Organisation 23/10, Institut stratégique Hannibal), du réseau LEND (Leaders engagés dans les nouvelles démocraties), sous l’égide du Club de Madrid et de la Communauté des démocraties. Membre également de l’Emerging Democraties Institute de Washington et de la Fondation Averroès pour le progrès et la démocratie.

Célestine Ketcha
(Maire de la commune de Bangangté. Cameroun)

Mme Célestine Ketcha est depuis 2007 maire de la commune de Bangangté (200 000 habitants). Elle y a remporté les dernières élections municipales, en 2013, avec plus de 83% des suffrages. Titulaire d’un brevet de technicienne supérieure en techniques commerciales et diplômée en études supérieures de commerce et d’économie, non seulement elle mène sa mission de maire mais encore elle est très présente sur la scène internationale. Elle a été nommée en 2010 ambassadrice de l’Afrique francophone dans les groupes de travail de l’Union européenne de dialogue structuré consacrés à l’efficacité des aides. En tant que représentante de la zone Afrique centrale, elle a été la vice-présidente du Réseau des femmes élues locales d’Afrique (REFELA) et elle préside, depuis décembre 2012, la Commission pour l’aide humanitaire et la gestion des risques au sein de l’AIMF. Par ailleurs, elle collabore activement à de nombreuses initiatives, dont celle menée par l’U.E. et Zenü Network en vue de la création au sein de la commune d’un observatoire de projets sociaux, ainsi que, en partenariat avec la mairie de Fouesnant, dans le projet d’accompagnement des jeunes dans le secteur éducatif, et dans le National  Program for Participatory Development (PNDP), une initiative qui vise à identifier et à prioriser les besoins de la population et à mettre en place des microprojets de lutte contre la pauvreté et de création d’activités à même de générer des revenus.

Patrick Keuleers
Director de Gobernanza y consolidación de Paz del Programa de Naciones Unidas para el Desarrollo (PNUD). Bélgica

Sesión Plenaria Gobernanza para la Paz
Día: jueves, 20 abril
Hora: 11.30 h.

Patrick Keuleers, de nacionalidad belga, es el director de Gobernanza y Consolidación de Paz en el Buró de Política  y Apoyo a Proyectos del Programa de Naciones Unidas para el Desarrollo (PNUD). En su trayectoria profesional suma más de tres décadas de experiencia en el campo de la gobernanza,  con destinos en la sede, en África Central y Occidental, en Asia y en la región del Pacífico, incluyendo el apoyo a entornos de crisis (Afganistán, Burundi, Camboya, Chad, República Democrática del Congo, Mali, Myanmar, Papúa Nueva Guinea, Paquistán, Sri Lanka, Timor-Leste).  Trabajó consecutivamente para  DTCD (actualmente UNDESA, Departamento de Asuntos Económicos y Sociales de Naciones Unidas); en la Oficina de las Naciones Unidas de Servicios para Proyectos;   en la Organización Internacional del Trabajo y en el PNUD.

Ali Kiliç (Maire de Maltepee- Istamboul. Turquie)

Table ronde sur la violence liée à l’extrémisme religieux Jour: jeudi, 20 avril Heure: 09:00 h.

Maire de Maltepe (Istamboul) depuis 2014, il s’est fixé comme mission principale d’être à tout moment à l’écoute de ses administrés et de résoudre leurs problèmes, aidé en cela para une équipe municipale dévouée toute entière à la tâche de mettre à jour les principes de la social-démocratie.

C’est en Allemagne, pays où il partit s’établir en 1980, qu’Ali Kiliç a entrepris sa carrière de journaliste. Il a été pendant de très nombreuses années le correspondant du Daily Milliyet à Munich. Au cours de ces années, il s’est érigé en porte-parole des immigrés Turcs contre la discrimination et les inégalités dont ils étaient en butte en Allemagne. C’est à peine âgé de 30 ans qu’il fut nommé président de l’AABF (Federation of Alevitic Associations in Europe), considérée comme étant l’association d’immigrés la plus importante en Europe. Il a toujours cherché à appréhender la souffrance des opprimés en tenant compte de leurs croyances religieuses, de leur identité sociale, de leur genre et de leurs sympathies politiques, de sorte à mieux pouvoir régler leurs problèmes.

Steve Killelea A.M. (Fondateur et Président exécutif de Integrated Research Ltd; The Charitable Foundation; Institute for Economics and Peace. Australie)

Séance plénière « La coexistence pacifique” Jour: jeudi, 20 avril Heure: 17:00 h.

Steve Killelea est un entrepreneur chevronné mais aussi un philanthrope. Il a fondé et préside l’Institute for Economics and Peace, un centre de recherche indépendant qui se consacre à analyser et à mieux comprendre les facteurs sociaux et économiques qui contribuent à construire une société plus pacifique. Il siège au sein de nombreux conseils d’administration et d’organes consultatifs importants. En 2010, il a été décoré de l’Ordre d’Australie en témoignage de reconnaissance pour son implication dans le mouvement de la paix mondiale et la prestation d’aide humanitaire aux pays en voie de développement. Trois années plus tard, en 2013, Killelea a été inscrit sur la « Liste des 100 personnalités les plus influentes pour réduire la violence armée » .

Jacqueline L’Hoist Tapia (Mexique)

Titre tbc Jour: Heure:

Jacqueline L’Hoist Tapia mène depuis 1994 le combat pour la défense des droits de l’homme dans la ville de Mexico. En octobre 2011, elle a été la première femme à présider le Conseil chargé de prévenir et d’éliminer la discrimination dans la capitale mexicaine, le premier organisme de ce genre au Mexique. Diplômée de sécurité publique, elle s’est spécialisée dans plusieurs domaines de droits de l’homme et a lancé de nombreuses initiatives visant à garantir le traitement égalitaire et la non-discrimination, un sujet sur lequel elle a dirigé plusieurs équipes de chercheurs et publié plusieurs articles. En 2014, elle a reçu le Prix René Cassin, une distinction accordée par la communauté israélite mexicaine aux défenseurs des droits de l’homme.

Zlatko Lagumdzija (ex Premier ministre de la Bosnie-Herzégovine 2001-2002)

Table ronde sur la violence liée à l’extrémisme religieux Jour: jeudi, 20 avril Heure: 09:00 h.

Premier ministre de la Bosnie-Herzégovine entre 2001 y 2002,  Zlatko Lagumdzija possède une solide expérience sur la scène internationale dans le cadre de missions et de commissions visant à consolider la démocratie dans des pays en situation de conflit, comme par exemple la Mission pré-électorale de l’Institut national pour la démocratie en Afghanistan (2004) et la Commission internationale des Balkans (2004). Depuis 1998, Lagumdzija est l’un des membres des Dirigeants globaux pour l’avenir. Sa carrière politique en Bosnie-Herzégovine est longue. Non seulement il a siégé pendant deux ans au poste de Premier ministre mais encore il a été nommé deux fois au poste de Vice-premier ministre et deux fois au poste de Ministre des affaires étrangères, au cours de la période allant de 1992 à 2015. Elu six fois député au Parlement bosniaque, il a siégé à la présidence du Parti social-démocrate de son pays (1997-2014) et à la présidence du Parti socialiste européen (2009-2016).  Il fait partie actuellement du Club de Madrid.

Mynor Ariel López Fernández (Maire de San Antonio Aguas Calientes, Sacatepéquez. Guatemala)

Titre tbc Jour: Heure:

Elu maire en 2012, il a de nouveau remporté les élections municipales l’année dernière. Instituteur de l’éducation primaire, chirurgien et théologien, Maynor Ariel López préside en outre l’Association des mairies de Sacatepéquez (AMSAC) et représente la ville de San Antonio Aguas Calientes au sein du Conseil consultant de l’Association nationale des mairies (ANAM).  La sécurité, l’éducation et le développement sont les trois axes de son action à la tête de la mairie. Les statistiques de la Police nationale civile montrent que San Antonio Aguas Calientes est désormais une ville épargnée par la violence et l’une des plus sûres de toute l’Amérique Latine. La lutte contre l’analphabétisme et la mise en place d’insfrastructures d’éducation, reconnues comme un modèle du genre, sont la preuve du pari de ce maire pour l’éducation, un pari encore renforcé par la construction du Centre universitaire de Sacatepéquez (CUNSAC), en partenariat avec l’université San Carlos de Guatemala, afin que les étudiants du département et des territoires avoisinants aient accès à l’éducation supérieure. Par ailleurs, San Antonio  est l’une des agglomérations du département qui possède l’un des indices de développement humain les plus élevés, d’après le classement publié par le Ministère de la santé publique guatémaltèque.

Abigail Mapua-Cabanilla

Abigail Mapua-Cabanilla

Titre tbc Jour: Heure:

Experte en conception durable, en éducation et en communication, Abi Mapua a créé et dirige le Centre d’innovation pour l’inclusion (HIFI) dans le College of Saint Benilde, à Manille. Par ailleurs, elle est la cofondatrice et l’experte en durabilité à KindMind, un laboratoire consacré à la création d’expériences. Elle prononce de nombreuses conférences et mène des projets d’innovation dans le monde universitaire et entrepreneurial. Au cours de sa carrière, elle a axé son travail sur les sciences de l’environnement, la gestion des ressources des communautés et la conception d’expériences, toujours dans le but que les personnes, mais aussi les communautés, adoptent un style de vie compatible avec l’environnement et deviennent des acteurs de changement et d’égalité sociale.

Aurora Martínez Cruz
(Gérante du Service de développement économique et social de Cuscatancingo. El Salvador)

ATELIER D’EXPERIENCES: ATELIER 1. Renforcement des capacités dans les gouvernements locaux dans les processus de Participation civique à la culture de la paix.

Le fait de siéger au Conseil municipal entre 2012-15 a permis à Aury Martínez de découvrir les différentes communautés et de connaître directement leurs besoins et problèmes. Une expérience qu’elle considère très utile pour la mission qu’elle mène actuellement en tant que gérante du Service de développement économique et social. Ce Service se compose de six départements compétents en matière d’éducation, de développement humain, de développement économique local, de travail avec les femmes, de rapports avec les différentes confessions religieuses et de gestion des risques et prévention des catastrophes. Elle dirige, par ailleurs, l’organisme intersectoriel en charge du développement de Cuscatancingo, lequel organisme opère sous l’optique de prévention de la violence et de création d’une culture de paix. Elle dirige également l’équipe chargée du suivi du projet Municipaz à Cuscatancingo.

Yvan Mayeur
Bourgmestre de Bruxelles

Table ronde sur la violence contre le terrorisme international
Jour: jeudi, 20 avril
Heure: 09:00 h
.

Élu bourgmestre (maire) de Bruxelles le 16 décembre 2013, la carrière professionnelle d’Yvan Mayeur est très liée aux politiques sociales. Notamment, il a dirigé pendant 18 ans (de 1995 à 2013)  le CPAS (Centre public d’action sociale) de la capitale belge. Il a profondément remanié cet organisme et redéfini ses actions sociales. C’est ainsi que, sous son égide, le CPAS va au-delà de la simple aide sociale pour entreprendre des actions sociales en profondeur dans les domaines de la santé, du logement, de la formation et de l’emploi. Notamment, le CPAS a rénové ou bâti de nombreux logements à Bruxelles et constitue actuellement l’un des principaux acteurs publics immobiliers dans cette ville. Par ailleurs, Mayeur a fondé et présidé, pendant 14 ans, le Samu social de Bruxelles, un dispositif urbain d’aide sociale et de lutte contre l’exclusion pour les personnes sans-abri et qui œuvre à leur réinsertion. C’est le créateur également des « Ateliers des tanneurs », un centre d’entreprises consacré au développement économique et social local et qui héberge, lance et soutient l’activité économique de nouvelles entreprises à Bruxelles.

Federico Mayor Zaragoza
(Ex directeur-général de l’UNESCO, préside actuellement la Fondation Cultura de Paz. Espagne)

Séance plénière Villes de la paix
Jour: mercredi 19 avril
Heure: 16.30 h.

Docteur en pharmacie à l’université Complutense de Madrid, Federico Mayor Zaragoza obtient la chaire de biochimie à la Faculté de pharmacie de l’université de Grenade. Nommé par la suite président de cette université (1968-1972). Directeur-général pendant 12 années (1987-1999) de l’UNESCO. Crée en 1999 la fondation Cultura de Paz, qu’il préside. Nommé en février 2016 co-président de l’Instituto Universitario de Derechos Humanos, Democracia y Cultura de Paz y no Violencia (DEMOSPAZ). Au cours de sa longue carrière, M. Mayor Zaragoza  a également présidé l’European Research Council Expert Group (2002-2005), co-présidé le Groupe de haut niveau de l’Alliance des civilisations (2005-2006), présidé l’Initiative for Science en Europe (2007-2010), le Conseil de direction de l’agence de presse IPS (2008-2012) ainsi que la Commission internationale contre la peine de mort (2010).  Par ailleurs, il a exercé des postes politiques : ministre de l’éducation et des sciences d’Espagne (1981-1982), élu député au Parlement européen en 1987. Il est l’auteur de plus de 80 travaux de recherche scientifique  et de plusieurs essais. Investi docteur honoris causa par plusieurs universités et académicien correspondant de, entre autres académies, l’Académie de pharmacie argentine et de l’Académie des sciences de la Fédération russe (1998).  Nommé en 1976 Académicien numéraire de la Real Academia Nacional de Farmacia et en 1994 Académicien honoraire  de la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando.

Josep Mayoral i Antigas
(Alcalde de Granollers y vicepresidente del comité ejecutivo de Mayors for Peace. España)

Sesión plenaria sobre Convivencia Pacífica
Día: jueves, 22 de abril
Hora: 17.00 horas

Este economista y profesor en excedencia de la Escuela Municipal del Trabajo de Granollers (Barcelona), es desde 2004 el alcalde de esta ciudad en la que nació.  Desde 2009 es vicepresidente del comité ejecutivo de Mayors for Peace, (Alcaldes para la Paz), una organización que agrupa a 5.000 ciudades de 150 países y regiones de todo el mundo, de las cuales 300 son municipios españoles. En total  representan a más de mil millones de personas con el objetivo de trabajar en  favor de la paz, el desarme y, especialmente, la eliminación de las armas nucleares. En el ámbito internacional, Mayoral es miembro del Consejo General de Ciudades y Gobiernos Locales Unidos (CGLU) y de la Comisión de Relaciones Internacionales de la FEMP. A nivel nacional,  ha sido también sido vicepresidente primero de la Diputació de Barcelona y diputado presidente de diversas áreas como Obras Públicas, Turismo o Espacios Naturales. Actualmente es vicepresidente segundo de la Agrupación de Municipios con Transporte Urbano de la región metropolitana de Barcelona (AMTU) y miembro de la Comisión Permanente del Consejo de Gobiernos Locales de Cataluña.

José Tomás Minero Domínguez
Maire de Ciudad Delgado (Le Salvador)

ATELIER D’EXPERIENCES: ATELIER 1. Renforcement des capacités dans les gouvernements locaux dans les processus de Participation civique à la culture de la paix.

Né à San Salvador,  il rejoint à l’âge de 14 ans la guérilla du Front Farabundo Martí para la Liberación Nacional (FMLN).  C’est à cause du FMLN qu’il s’est installé à Ciudad Delgado. En effet, suite à la prise de cette ville par le FMLN , il y travaille en tant que promoteur social puis en tant que responsable de la comptabilité de la mairie, époque à laquelle il acquiert une expérience qui lui sera très utile dans sa mission de maire. Diplômé en management d’entreprises à l’université Luterana, José Tomás Minero a occupé, entre autres postes, celui de vice-président de la Confédération des mairies (CDA), de responsable de la Commission pour la gestion du territoire de la zone métropolitaine au sein de la Confédération des maires de la zone métropolitaine du grand San Salvador (COAMSS), de trésorier d’ENEPASA, entreprise salvadorienne partenaire d’ALBAPETROLEOS, fondée par les mairies gouvernées par le FMLN.  Au niveau international, il a été élu l’un des quatre représentants de l’Amérique latine dans le dialogue structuré avec l’Union européenne et il est membre de la Conférence euro-centraméricaine. Il exposera aux assistants à ce Forum de Madrid, en compagnie du maire de Cuscatancingo, Jaime Recinos, l’expérience « Renforcement des capacités dans les gouvernements locaux dans les processus de Participation civique à la culture de la paix » (Fortalecimiento de las capacidades en gobiernos locales en los procesos de Participación Ciudadana para una Cultura de Paz)- MUNICIPAZ.

Francisco Miranda
(Director de l’Instituto de Cooperación Internacional y Desarrollo Municipal-INCIDEM. Madrid. Espagne)

ATELIER D’EXPERIENCES: ATELIER 1. Renforcement des capacités dans les gouvernements locaux dans les processus de Participation civique à la culture de la paix

Diplômé en sociologie d’un master de commerce international, de coopération au développement et d’évaluation de projets et de programmes. . Il a été l’un des membres de l’équipe dirigeante de la Confédération espagnole des ONG de développement (CONGDE) et responsable au sein de ladite équipe des relations avec l’Union européenne et, en tant que tel, représentant de CONGDE auprès de CONCORD (Confédération européenne des ONG d’urgence et de développement), à Bruxelles. Il dirige actuellement l’Institut pour la coopération internationale et le développement municipal (Instituto de Cooperación Internacional y Desarrollo Municipal).

Nice Nailantei Leng’ete
(Supervisora de proyectos en Amref Health Africa. Kenia)

Mesa sobre Violencia de Género
Día: viernes, 21 de abril
Hora: 9.00 horas

Nice Nailantei Leng’ete nació en Kajiado, en el sur de Kenia, en una comunidad masái. Con nueve años escapó junto a su hermana de la ceremonia de mutilación genital femenina que tenían prevista para ella y, desde su juventud, se ha dedicado a sensibilizar, a nivel comunitario y también internacional, sobre las consecuencias dañinas de esta práctica. A sus 26 años está especializada en la gestión de sistemas sanitarios y ha trabajado primero como asistente de administración, asistente de proyectos después y actualmente como supervisora de proyectos en la ONG Amref Health Africa. Esta organización lleva desde finales de los años 50 del pasado siglo dedicada a la prestación de servicios médicos, la investigación y la formación de profesionales de la salud y de la población africana en general. En el caso de la mutilación genital femenina  han conseguido evitar más de 10.500 casos y Nice Nailantei es una de las caras más visibles de ese propósito ya que ha  viajado por América, África y Europa contando su historia y sensibilizando a la población.

Leticia Oviedo
(Coordinatrice près le Conseil municipal pour la prévention de la violence. Ciudad Delgado. Le Salvador)

ATELIER D’EXPERIENCES: ATELIER 1. Renforcement des capacités dans les gouvernements locaux dans les processus de Participation civique à la culture de la paix »

Coordinatrice près le Conseil municipal pour la prévention de la violence dans la ville de Ciudad Delgado. A également siégé au Conseil municipal (2006-2015). Experte dans différents domaines relatifs à la prévention de la violence et la construction de la culture de la paix dont, entre autres, la mise en place d’observatoires municipaux pour la prévention  de la violence.

Virginia Raggi
(Alcaldesa de Roma (Italia)

Sesión plenaria sobre Gobernanza para la Paz
Día: Jueves, 20 de abril
Hora: 11.30 horas

Nacida en Roma, es abogada de profesión y alcaldesa de la capital italiana desde el pasado año. En 2011 comenzó a participar en el Movimiento 5 Estrellas y, junto con otros dos activistas, formó el grupo del movimiento en la Municipalidad XIV de Roma. Elegida concejala en  2013,  participó activamente en los trabajos de las comisiones Cultura, Trabajo, Juventud y de la comisión de Políticas Sociales y Salud. “He meditado mucho sobre el significado de la palabra ‘política’ que para mí significa realizar una idea mejor de sociedad, de la ciudadanía y, por lo tanto, de la administración”, afirma  al tiempo que añade: “La política no es un trabajo, no es una misión: es el deseo de restaurar la legalidad, la normalidad y el progreso sostenible”. Su trabajo como abogada lo ha desarrollado particularmente en el campo del derecho de autor, la propiedad intelectual y las nuevas tecnologías. Ha publicado varios artículos y notas a fallos judiciales en la revista « Diritto dell’Informazione e dell’Informatica » (Derecho a la Información e Informático), y en el año 2007 fue nombrada “Cultore della materia” (Experto en la materia) por la Universidad de Roma « Foro Italico ».

Jaime Alberto Recinos Crespín
Maire de Cuscatancingo (Le Salvador)

ATELIER D’EXPERIENCES: ATELIER 1. Renforcement des capacités dans les gouvernements locaux dans les processus de Participation civique à la culture de la paix . MUNICIPAZ.

Nommé maire de Cuscatancingo par le Front Farabundo Martí para la Liberación Nacional (FMLN) en 2006, il a remporté les trois élections municipales suivantes depuis lors. Docteur en médecine à l’université Nacional del Salvador, il a fait un troisième cycle en management stratégique de l’expérience du cliente et un autre en management des institutions sanitaires à l’université Evangélica de El Salvador. Parmi les postes les plus importants qu’il a occupés au cours de sa carrière politique, se trouvent celui de secrétaire de la Confédération des maires de la zone métropolitaine du grand San Salvador (COAMSS). Il exposera aux assistants à ce Forum de Madrid, en compagnie du maire de Ciudad Delgado, José Tomás Minero, l’expérience « Renforcement des capacités dans les gouvernements locaux dans les processus de Participation civique à la culture de la paix » (Fortalecimiento de las capacidades en gobiernos locales en los procesos de Participación Ciudadana para una Cultura de Paz)- MUNICIPAZ. MUNICIPAZ.

Ton Rombouts
(Alcalde de ‘s-Hertogenbosch. Holanda)

Sesión Plenaria “Educación y valores para la Paz”
Día: viernes, 21 de abril
Hora: 11.30 h.

Ton Rombouts (1951) es alcalde de ‘s-Hertogenbosch (Holanda)  desde  1996. Desde esa condición es también presidente del Comité Internacional de la Asociación de Municipios de  los Países Bajos (VNG) y copresidente de la Comisión de Cooperación para el Desarrollo y Diplomacia de las Ciudades de la Organización Mundial de Ciudades Unidas y Gobiernos Locales (CGLU), un puesto desde el que ha promovido el lanzamiento de la primera edición del Premio de la Paz de CGLU, cuya entrega lugar el pasado mes de octubre en la capital colombiana, Bogotá.  Desde junio de 2015, Rombouts es también senador por el partido Demócrata Cristiano. Con anterioridad a su llegada a la Alcaldía de ‘s-Hertogenbosch, fue alcalde de Boxtel (1989-1992) y de Wouw (1979-1989) y en este último municipio  se convirtió en el regidor más joven de Holanda. Además ha sido director de la Asociación de Provincias Holandesas y, durante muchos años, ha desarrollado una activa labor en el Comité Europeo de las Regiones, como presidente del Comité de Educación y Cultura, y ha impulsado  el papel de la cultura en la creación de sociedades pacíficas y sostenibles.

Erik Ruiz Martín
Responsable de Comunicación CONEXX_Europe (Bruxelles)

ATELIER D’EXPERIENCES: ATELIER 1. Renforcement des capacités dans les gouvernements locaux dans les processus de Participation civique à la culture de la paix 

Diplômé en communication audiovisuelle à l’université du Pays Basque (UPV/EHU) et auteur d’une étude sur la production multimédia et TFG intitulée « Rôle des media sociaux dans un événement participatif : l’exemple d’Emusik 2016 ». A l’heure actuelle, c’est le responsable de communication de CONEXX-Europe, une organisation siégeant à Bruxelles et qui mène des actions de coopération entre différents acteurs d’Europe, d’Amérique Latine et d’autres régions, dans le but de bâtir des solutions innovatrices en matière de développement durable. Par ailleurs, il dirige la communication de MuniciPaz, un projet financé par le programme EuropeAid de la Commission européenne, qui vise à optimiser et à créer des instruments de prévention de la violence et à favoriser la culture de la paix en faisant appel à la société civile salvadorienne. Au cours de sa carrière professionnelle, il a défini la stratégie de la communication numérique de plusieurs projets, y compris la communication dans les réseaux sociaux et la stratégie SEO. Il a également travaillé pour Docor Comunicación, une agence de communication de Bilbao spécialisée en communication scientifique.

Pedro María Uruñuela Nájera
(Presidente honorífico de CONVIVES. España)

Mesa sobre Violencia Juvenil y Acoso Escolar
Día: jueves, 20 de abril
Hora: 9.00 horas

Licenciado en Filosofía y Letras,  catedrático de Bachillerato durante doce años, profesor asociado de la Universidad Nacional de Educación a Distancia (UNED) en la  Facultad de Educación, ha sido también subdirector general de la Alta Inspección del Ministerio de Educación y Ciencia durante cuatro años (2004-2008). Pedro María Uruñuela es presidente honorífico de la Asociación Convivir en la Escuela (CONVIVES), de la que fue socio fundador. Esta asociación es una red colaborativa de personas implicadas en la educación que, desde perspectivas diversas, aportan reflexión, argumentos y herramientas para impulsar la construcción de la convivencia, promoviendo estrategias que pongan el acento en la participación activa de las familias, del alumnado y del profesorado. Sus propuestas de formación, materiales y experiencias, así como la Revista Convives reflejan estas buenas prácticas. Uruñuela acaba de publicar el libro Trabajar la convivencia en los centros educativos: una mirada al bosque de la convivencia, y  una guía de aprendizaje-servicio, titulada Aprender cambiando el mundo.

Cristina Vélez
(Secrétariat de district pour la femme à Bogota. Colombie)

Séance plénière/parallèle sur la violence de genre.
Expose l’expérience: « Renforcer la participation et l’influence de la femme via l’École de formation politique et de la paix à Bogota »
Jour: jeudi 20 avril
Heure: 15:00 h
.

Cristina Vélez a mené une carrière professionnelle partagée entre l’enseignement et le secteur public. Historienne et maître en histoire à l’université des Andes, elle y prépare actuellement un doctorat en management d’entreprises et soutiendra une thèse doctorale portant sur l’évaluation des risques dans les situations de conflit armé. Elle a travaillé en tant que consultante d’entreprises dans des projets entrepreneuriaux organisationnels et pour renforcer l’autonomie des femmes. Elle a enseigné dans la Faculté de management de l’université des Andes, dans les deux cycles et en MBA, ainsi qu’à l’université de Rosario et de l’UPTC.

Mark Watts
(Director ejecutivo de C40 Grupo de Liderazgo del Clima de Grandes Ciudades)

Mark Watts es, desde diciembre de  2013, director ejecutivo de C40 Grupo de Liderazgo del Clima de Grandes Ciudades, fundado en  Londres en 2005 por 18 metrópolis con el propósito de aunar esfuerzos que ayuden a favorecer el cambio climático a nivel mundial y luchar contra el calentamiento global. Con anterioridad a su incorporación al C40,  Watts dirigió  la consultora  Arup’s, energy and climate change team. Al  comienzo de su carrera fue asesor del alcalde de Londres en materia de cambio climático y transporte sostenible.  El periódico London Evening Standard lo describió así: “La fuerza intelectual que hay detrás de Ken Livingstone para convertir Londres en un referente en la batalla contra el calentamiento global”. Watts es también  senior associate del University of Cambridge Institute for Sustainability Leadership, del Consejo de la Global Green Growth Institute y  del  Yale Climate Dialogue.

Nélida Zaitégui de Miguel
(Presidenta del Consejo Escolar de Euskadi. España)

Sesión Plenaria “Educación y Valores para la Paz”
Día: viernes, 21 de abril
Hora: 11.30 horas

Esta maestra, pedagoga e inspectora de educación jubilada, es presidenta del Consejo Escolar de Euskadi. Formadora en Convivencia y Paz Positiva,  su carrera ha estado vinculada a la educación para la convivencia. Ha estado al frente del programa Educación para la Convivencia, la Paz y los Derechos Humanos en el Departamento de Educación del País Vasco. Ha sido presidenta del Comité Científico del I Congreso de Educación para la Convivencia, celebra en Vitoria-Gasteiz en mayo de 2001; miembro del Observatorio Estatal de la Convivencia; vicepresidenta honoraria de  CONVIVES, asociación para la convivencia escolar, y también del  Fórum Europeo de Administradores de la Educación de Euskal Herria. Entre sus publicaciones destacan: Guía para la creación del observatorio de convivencia y la elaboración del plan de  convivencia anual. (2008) y Educar para la convivencia y la paz en Euskadi, hoy. (2006).

Leila Zerrougui

Leila Zerrougui (Algérie)

Séance plénière: Villes de la paix. Jour: Mercredi 19 de vbril Heure: 16:30 h.

Mme Leila Zerrougui, de nationalité algérienne, a été nommée en septembre 2012 Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour le sort des enfants en temps de conflit armé. Diplômée de l’Ecole nationale d’administration, c’est une experte juridique de renom international en matière de droits de l’homme, d’administration de la justice et de protection des groupes vulnérables, notamment des femmes et des enfants. Avant d’être nommée à ce poste, Mme Leila Zerrougui a été la Représentante spéciale adjointe de la mission de l’ONU pour la  stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), mission qu’elle a mené pour renforcer l’Etat de droit et la protection des populations civiles. Elle a longtemps travaillé au sein du Conseil de la magistrature algérienne et a pris part aux travaux de la Commission nationale chargée de réformer l’organisation judiciaire algérienne.